FLY de AMÉLIE.

FLY de AMÉLIE.

FLY de AMÉLIE.


NOM DU PATIENT : AMÉLIE
NUMÉRO DE CHAMBRE : 015
ÉTAGE : HÉMATOLOGIE
STATUT : MALADE

FLY de AMÉLIE.


« Avant de vous laissez découvrir le prologue et la fiction, je vais vous expliquer certaines choses..
Il n'y aura pas d'avatars pour les personnages, juste des descriptions physiques et morales d'eux, c'est à vous de leur donner l'apparence que vous désirez.
Il est de même pour le lieu de la fiction, je décrirai des paysages et des endroits sans dire de ville précise, l'histoire se passe en Angleterre, c'est à vous de choisir dans qu'elle ville le récit se passe.
L'imagination est la clé de cette fiction, de plus je vous invite à commenter dans cet article les avatars et ville que vous avez imaginé vous, je les mettrai tous pour voir comment vous avez imaginé l'histoire !

Place au prologue..

Mindy Richards, jeune bourgeoise anglaise âgée de 16 ans, suit des cours à domicile par des professeurs privés et de prestige. Fille unique et fortunée, elle ne parvient pas à trouver le bonheur car elle se sent seule.
Auparavant elle suivait des cours dans son lycée de secteur avec les autres adolescents de la ville, elle avait une vie "normale". Malheureusement ses camarades ne voyait qu'en elle l'argent et rien d'autre, ils ne l'aimaient pas pour ce qu'elle était mais pour ce qu'elle avait, influençable et naïve ils profitaient d'elle. Elle tombait pertinemment dans leur piège et ses parents s'étaient rendus compte de la situation dans laquelle était leur fille alors ils décidèrent tout simplement de la retirer de son établissement et de l'éduquer et instruire comme leur propre parents l'avaient fait ! C'est ainsi qu'elle se retrouvait dans cette "vie", elle doit désormais apprendre à vivre comme toute personne de son rang social et si elle devait se marier ce serait évidemment avec un jeune homme aussi riche et bourgeois qu'elle. Mais, elle ne veut pas de tout cela, ce que veut Mindy c'est vivre comme toutes les autres filles de son âge, être aimée pour ce qu'elle est, les
escapades entre amies, les pyjamas-party, tout ce que ses anciennes camarades font à présent. Elle est bloquée dans son petit quartier riche, dans sa maison de luxe datant de l'époque victorienne, dans sa vie qui est déjà toute tracée par ses parents. Elle va cependant faire la rencontre de Fletcher, il a seulement un an de plus qu'elle mais il est tout ce qu'elle voudrait être : libre. Du moins c'est ce qu'il fait paraître et c'est ce qu'elle pense et elle va faire de même, elle va lui mentir sur sa réelle identité, elle va lui cacher qu'elle est riche car il ne l'est pas, il rêve de l'être et elle a peur qu'il ne l'accepte pas elle veut savoir si on peut l'aimer sans savoir d'où elle vient réellement. Mindy a tout ce que Fletcher veut mais en parallèle il a tout ce qu'elle veut. Une amitié va alors voir le jour entre ces deux adolescents, presque parfaite mais tout de même basée sur deux secrets.
La découverte d'autrui finira-t-elle par les détruire ou au contraire par les rapprocher et peut-être transformer une belle amitié en un magnifique amour ?
Amitié, passion, joie, rire, tristesse et rêves sont tous à la fois dans ce récit.

Cette fiction a pris ses repères sur une histoire que vous connaissez tous. Parviendrez-vous à la reconnaître ? »

FLY de AMÉLIE.

FLY de AMÉLIE.

Fly est une lecture assez agréable, pour peu qu'on sache oublier les petits défauts du récit.
Le scénario est bien mené, on sent un fil conducteur, avec quelques petits rebondissements. Le suspense est présent si on oublie toutefois le fait que les indices sont si gros que ne pas deviner la suite est pratiquement impossible. A la moindre petite suggestion, le lecteur sait que c'est évident et devine tout le reste ; c'est bien dommage. Peut-être que plus de subtilité serait une bonne idée. D'ailleurs, la Mindy est assez lente d'esprit si vous voulez mon avis. Comme quoi les notes à l'école ne prouvent pas l'intelligence Bwahhahah. L'intrigue est bien menée, ni trop rapide, ni trop lente et le rythme du récit est alors maîtrisé.

Au niveau des personnages, je dirais qu'ils sont assez crédibles. Fletcher semble plus texturisé que la protagoniste. On a du mal à lui attribuer des traits de caractère. Quant à leur relation, on se demande d'où elle vient. Elle est rapide et arrive sans réelle raison. On ne sent pas le lien fort qui est censé les unir ; tout ce qu'ils font c'est s'échanger deux, trois mots et s'embrasser. Il faudrait des anecdotes plus fortes, plus intense, pour qu'on sente un vrai lien se tisser entre eux, et pas juste « Oh il est beau, il me plaît » ce qui semble assez superficiel. Une relation se base sur quelque chose de plus fort que deux rencontres fortuites avec deux mots échangés et retrouvons nous à vingt deux heures près de l'immeuble. Je conseillerais à l'auteur de prendre le temps d'établir une vraie relation entre ses personnages, quitte à ralentir un peu l'intrigue.

Le style est bancal. Il y a de nombreuses fautes de temps et de ponctuation qui gênent le rythme du récit. Une bêta-lecture devrait arranger ça même si, selon moi, une réécriture complète est nécessaire. On sent un tâtonnement. Le premier chapitre m'a laissée très mitigée. Il n'est qu'une suite d'actions, à neuf heures je mange, à dix heures j'ai cours et patati et patata. Ce n'est qu'à la fin que j'ai compris que ce ne serait pas comme ça pendant tout le récit mais que c'était un effet stylistique destiné à prouver la vie monotone de la protagoniste. Je dirais qu'un tel effet stylistique est difficile à maîtriser et nécessite un peu plus de travail. Je conseillerais à l'auteur de retravailler son chapitre un pour le rendre un peu plus accrocheur, car les premiers chapitres d'une fiction sont cruciaux. Mettre un peu de poésie là-dedans ne devrait pas être trop compliqué, quitte à faire appel à une personne expérimentée pour chercher des conseils précis.

Les descriptions m'ont fait un peu rire. Elle arrivent comme une fiente de pigeon sur un lama. Pas de transition, pas de cohérence : un personnage arrive, on n'a le droit à sa description approximative, c'est à dire son âge, ses cheveux, ses yeux et c'est marre. A-t-il la mâchoire carrée, le nez aquilin ou épaté, des lèvres fines, bien dessinée, ou épaisses et charnues ? Des pommettes hautes et saillantes ou des joues arrondies et dodues ? J'ai compris que l'auteur voulait faire place à l'imagination, je l'ai lu et compris, mais ce qui gêne c'est ce « Bonjour, je suis Fletcher, j'ai dix-huit ans, je suis châtain, je suis grand » et point barre. Pourquoi ne pas inclure ces détails dans une phrase qui donne un autre élément comme « le vent agita ses cheveux châtain » ainsi on aurait moins l'impression que la description arrive comme un dromadaire au galop. C'est un point à travailler selon moi.

Malgré tout ça, le scénario est assez prenant. C'est léger et divertissant, ça se lit vite. Une lecture plutôt agréable en somme
FLY de AMÉLIE.

Tags : F. - Fly. - Malade. - Hématologie. - Diagnostic rendu. - Sky of Dust. - ECG normal.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.250.227) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Sky--Of--Dust

    14/05/2016

    Fly est une lecture assez agréable, pour peu qu'on sache oublier les petits défauts du récit.
    Le scénario est bien mené, on sent un fil conducteur, avec quelques petits rebondissements. Le suspense est présent si on oublie toutefois le fait que les indices sont si gros que ne pas deviner la suite est pratiquement impossible. A la moindre petite suggestion, le lecteur sait que c'est évident et devine tout le reste ; c'est bien dommage. Peut-être que plus de subtilité serait une bonne idée. D'ailleurs, la Mindy est assez lente d'esprit si vous voulez mon avis. Comme quoi les notes à l'école ne prouvent pas l'intelligence Bwahhahah. L'intrigue est bien menée, ni trop rapide, ni trop lente et le rythme du récit est alors maîtrisé.
    Au niveau des personnages, je dirais qu'ils sont assez crédibles. Fletcher semble plus texturisé que la protagoniste. On a du mal à lui attribuer des traits de caractère. Quant à leur relation, on se demande d'où elle vient. Elle est rapide et arrive sans réelle raison. On ne sent pas le lien fort qui est censé les unir ; tout ce qu'ils font c'est s'échanger deux, trois mots et s'embrasser. Il faudrait des anecdotes plus fortes, plus intense, pour qu'on sente un vrai lien se tisser entre eux, et pas juste « Oh il est beau, il me plaît » ce qui semble assez superficiel. Une relation se base sur quelque chose de plus fort que deux rencontres fortuites avec deux mots échangés et retrouvons nous à vingt deux heures près de l'immeuble. Je conseillerais à l'auteur de prendre le temps d'établir une vraie relation entre ses personnages, quitte à ralentir un peu l'intrigue.
    Le style est bancal. Il y a de nombreuses fautes de temps et de ponctuation qui gênent le rythme du récit. Une bêta-lecture devrait arranger ça même si, selon moi, une réécriture complète est nécessaire. On sent un tâtonnement. Le premier chapitre m'a laissée très mitigée. Il n'est qu'une suite d'actions, à neuf heures je mange, à dix heures j'ai cours et patati et patata. Ce n'est qu'à la fin que j'ai compris que ce ne serait pas comme ça pendant tout le récit mais que c'était un effet stylistique destiné à prouver la vie monotone de la protagoniste. Je dirais qu'un tel effet stylistique est difficile à maîtriser et nécessite un peu plus de travail. Je conseillerais à l'auteur de retravailler son chapitre un pour le rendre un peu plus accrocheur, car les premiers chapitres d'une fiction sont cruciaux. Mettre un peu de poésie là-dedans ne devrait pas être trop compliqué, quitte à faire appel à une personne expérimentée pour chercher des conseils précis.
    Les descriptions m'ont fait un peu rire. Elle arrivent comme une fiente de pigeon sur un lama. Pas de transition, pas de cohérence : un personnage arrive, on n'a le droit à sa description approximative, c'est à dire son âge, ses cheveux, ses yeux et c'est marre. A-t-il la mâchoire carrée, le nez aquilin ou épaté, des lèvres fines, bien dessinée, ou épaisses et charnues ? Des pommettes hautes et saillantes ou des joues arrondies et dodues ? J'ai compris que l'auteur voulait faire place à l'imagination, je l'ai lu et compris, mais ce qui gêne c'est ce « Bonjour, je suis Fletcher, j'ai dix-huit ans, je suis châtain, je suis grand » et point barre. Pourquoi ne pas inclure ces détails dans une phrase qui donne un autre élément comme « le vent agita ses cheveux châtain » ainsi on aurait moins l'impression que la description arrive comme un dromadaire au galop. C'est un point à travailler selon moi.
    Malgré tout ça, le scénario est assez prenant. C'est léger et divertissant, ça se lit vite. Une lecture plutôt agréable en somme

    ECG normal.

  • FLY-fiction

    27/11/2015

    Chapitre 15 posté !
    Bonne soirée à vous ♥

    -Fly-Fiction

  • FLY-fiction

    24/08/2015

    Un énorme merci pour avoir répertorié ma fiction, l'article est parfait ! Je vais mettre le lien sur mon blog !

    Merci encore ! ♥

    Fly-fiction

Report abuse