A CHANCE LET ANOTHER CHANCE de SARAH.

A CHANCE LET ANOTHER CHANCE de SARAH.
A CHANCE LET ANOTHER CHANCE de SARAH.


NOM DU PATIENT : SARAH
NUMÉRO DE CHAMBRE : 000
ÉTAGE : ENDOCRINOLOGIE
STATUT : MALADE

A CHANCE LET ANOTHER CHANCE de SARAH.


« Après

J'ai regardé ce que je ne devais pas voir.
J'ai survécu à ce que je ne devais pas vivre.
J'ai écouté ce que je ne devais pas entendre.
Et maintenant, je suis mort.


Je regarde la vie, sans la voir. Elle est loin. Comme si elle était partie... Elle m'avait abandonné dans cette erreur qu'est l'être humain, la seule qui n'en était pas une, m'a abandonné, elle aussi. On croit avoir confiance en les gens, mais ils préfèrent trouver la paix dans la mort, plutôt que de restez auprès de vous.

Il y a un temps pour tous, mais il y a aussi des choses pour lesquelles on a pas le temps...

Au moins, je peux répondre à LA question, que tout le monde se pose :
Après la mort, on ne vit pas, on meurt.

"Vivre sa vie, c'est la regarder en face, et la comprendre."

De personne, nul part, jamais

Si le temps s'arrêtait, que deviendrez-vous ? Vous seriez mort... Comment je le sais ? Parce que, pour moi, le temps s'est arrêté... Il s'est arrêté, en même temps que ton c½ur...

J'avais le monde, et j'ai tous perdu...
J'avais le monde, mais ce que je voulais, c'était toi.

Pour tes dix-sept ans, je t'ai offert un carnet, et tu m'as demandée :

" Merci, mais... qu'est-ce que c'est ?
- Un carnet.
- Oh... c'est gentil de ta part... mais tu sais... je ne suis pas ce genre de filles qui écrivent toutes leurs vies sur du papier... avais-tu rigolé.
- Qui parle d'écrire ta vie ? Tu n'as qu'à écrire ma vie, te proposai-je.
- Alors, racontes-moi..."

Tu as pris un stylo, et t'es emparée du carnet, et je t'ai raconté. Et tu écoutais...

Puis le malheur est arrivé. Tu n'es pas tombée malade. Tu n'as pas été victime d'accident. Non, au contraire, c'était purement volontaire. Un attaque terroriste. Ils t'ont amenée en urgence à l'hôpital. Pendant tout le trajet, je te tenais la main, et tu la serais très fort, et tu répétais sans cesse : "L'âme ne perdure pas dans l'Océan". Je ne comprenais pas, ce que cela voulait dire... Jusqu'à ce jour. Où on m'a annoncé que tu étais morte. Le Monde étais représenté par l'Océan, car le Monde est vaste, comme l'Océan. L'âme, c'est facile, c'est la vie. Tu répétais, donc, que la vie ne peut pas vivre longtemps avec le Monde. Je ne te cache pas que j'ai pleuré, cette nuit-là... Assez pour remplir un Océan. Et mon Monde à moi s'écroulait...
Puis j'ai sécher, tous les jours, jusqu'à ton enterrement, qui se trouvait être le même jour que ton anniversaire. A ton enterrement, ta mère, ton père, ton frère, moi, tout le monde a pleuré. Et dans ma tête, se répétait les deux mêmes phrases que tu m'avais dites un jour :
"- Tu sais la différences non-physique entre une plaie et un bleu, Cédric ? Une plaie pourra toujours se refermée, mais ne pourra jamais guérir. Un bleu pourra toujours ne plus faire souffrir, mais il sera là, pour te rappeler que tu as eu mal, jusqu'à ce qu'il guérisse."

J'ai toujours souhaité que ça soit toi qui m'enterre... Malheureusement, à Paris, les dangers sont grands. C'est pourquoi, ta famille a quitté la ville, après ton enterrement. Mais je suis sûr que c'est surtout parce que Paris leurs rappelez trop ta présence. Et je me suis rappelée ce carnet...
Alors, j'aimerai te rendre un dernier hommage, et répertorier non pas ma vie, non pas ta vie, mais notre vie. Et j'espère, que là d'où tu es, tu pourras toujours te rappeler ces moments, comment on s'est rencontrés, comment on s'est aimés et comment on s'est quittés...


"Si le Monde pouvait aimer, saches que je t'aimerai plus qu'il ne saura jamais le faire,
alors laisses-moi une chance de me faire pardonner..." »

A CHANCE LET ANOTHER CHANCE de SARAH.
A CHANCE LET ANOTHER CHANCE de SARAH.

Tags : A. - A chance let another chance. - Malade. - Sans Diagnostic. - Endocrinologie. - - de 5 chapitres.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.250.227) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse